La courbure de l'espace temps 

Le superbe spectacle de l'amour

"Les anagrammes renversantes ou le sens caché du monde" Etienne Klein et Jacques Perry Salkow.

Qui suis-je?        

FB_IMG_1646918163642.jpg

 

 

Ma première passion la danse classique, m'a conduit à développer mon école de danse puis de danse et yoga durant 6 ans à Paris.​ 

 

Diplômée d'Etat en tant que professeur de danse classqiue, je me suis formée par la suite au Yoga Intégral et à la méditation, j'ai enseigné auprès d'adolescents à l'hôpital psychiatrique d'Argenteuil durant 3 ans et dans mon école tant à des groupes en loisir qu'en privé dans un cadre thérapeutique (autisme, troubles mentaux, maladie, dépression...)

C'est donc d'abord à travers la pratique corporelle que j'ai proposé mes services en bien-être et que j'ai développé ma sensibilité kinesthésique, sensorielle, psychosomatique  et mentale dans le cadre du service à la personne.

En parallèle à 27 ans ma vie a pris un tournant tout à fait inattendu pour la cartésienne et jeune mère que j'étais alors.

Une dimension se rappelle à moi à travers des expériences dépassants le cadre de la rationalité, j'expérimente alors entre autres:

 

- la claire-audience: j'entends très clairement des informations qui m'aident dans le quotidien , et dans l'accompagnement à la personne. Il y a 7 ans j'ai par exemple reçu par clair-audience le prénom de l'homme qui partage ma vie aujourd'hui. 

- le magnétisme: je découvre mes mains dans le soin à l'autre, je comprends alors mieux pourquoi "j'attrapais le mal" avant de comprendre certains mécanismes énergétiques, et d'apprendre à me protéger. Souvent les gens  me disaient se sentir mieux après m'avoir rendu visite, alors que moi je me sentais moins bien qu'à leur arrivée!

- le clair-ressenti: mon corps va se mettre en mouvement ou en immobilisation au-delà de mon mental dans les séances énergétiques notamment, mais aussi dans ma vie quotidienne, par exemple je me mets à  courir pour attraper un bus alors que je ne le vois pas, ou encore mon bras se tend brusquement pour arrêter un enfant alors qu'un scooter que je ne vois pourtant pas (regardant de l'autre côté) avait grillé un feu rouge et s'apprêtait à l'écraser...un mouvement qui n'est donc pas guidé par mon mental ni ma volonté, mais par une guidance de ce que je qualifierais la conscience.

Je ressens des champs d'énergie, par exemple, élevant seule mon enfant, un jour alors que ma fille pleure à l'étage ne voulant pas dormir, je m'apprête à monter les escaliers quand je suis littéralement stoppée dans mon élan par un "mur" d'énergie dense. Dans la sensation c'était comme s'arrêter net devant une baie vitrée qu'on n'avait pas vue!Le plus drôle à posteriori c'est lorsque je ne trouve pas le chemin des rendez-vous qui ne sont pas bons pour moi.

- mon acuité aux mondes invisibles, et une hyper-sensibilité innée, via notamment le dessin intuitif: mon Père me rapporte 22 ans plus tard un croquis de dessins de mon enfance ( 9 ans ) dans lequel je suis saisie de retrouver un mois après notre rencontre, le portrait  à la ride près d'une rencontre importante de ma vie d'adulte avec un chercheur en physique quantique. Même les plus cartésiens de mes amis, et connaissances n'ont pu nier l'évidence et la troublante coincidence! En bas à gauche du dessin, j'avais écrit "inédit". Cette rencontre bouleversera mon champ de compréhension et de conscience m'apportant beaucoup de réponses et de clefs qui venaient par la science mais surtout par l'expérience répondre aux questionnements existentiels qui me taraudent depuis l'enfance et dont je ne trouvais pas l'écho dans les sources intellectuelles de mon environnement. Notamment l'approche des mondes parallèles, l'existence d'un au-delà, la prédominance de la vibration et de l'intention donc de l'Esprit en toute existence. L'interdépendance ou ce qu'on pourrait nommer la Grande synergie cosmique grâce à l'intrication quantique. Et enfin le plus important et peut-être le plus difficile mentalement à accepter, la destinée et les choix de l'âme dans l'incarnation.

C'est en retrouvant ces croquis à 31 ans que je renoue avec le plaisir de dessiner et m'essaye alors au dessin intuitif sous la guidance. C'est alors qu'un nouveau portrait se profil! Il porte des écritures symboliques sur le poitrail, qui me permettront de retrouver 3 ans plus tard, ma formatrice en soins énergétiques, ET healing, littéralement soins extra-terrestres.

Je constate alors et continue depuis que ma vie est guidée, semée d'éléments dans mon passé qui ne sont autres que les cailloux du petit Poucet, m'accompagnant vers le chemin initiatique de mon âme. Une sorte d'orchestration à la minute de ma destinée, parfois j'ai peur, parfois j'ai mal, je doute, je crie même à l'injustice, pourquoi? et que vais-je faire de cela?! Mais dans le calme revient toujours LA certitude d'être sur le bon chemin! Certaines épreuves sont plus faciles que d'autres, et me renvoient à mes blessures, à mes peurs, à mes besoins d'évolution, à mes engagements aussi. Tout dans ma vie devient un enseignement pour aiguiser et affiner mes perceptions et ma compréhension du monde dans ses facettes visibles et invisibles. 

Peu conforme, de plus en plus loin des sentiers battus je me réconcilie avec ce chemin atypique. Notamment celui d'apporter mes services en tant que médium- énergéticienne. J'ai mis 7 ans à l'accepter, venant d'une famille très cartésienne et "médicale". J'ai peur d'être jugée, mal comprise. Néanmoins j'y reviens toujours, j'ouvre mon esprit, strate par strate à des réalités qui me sont devenues étrangères mais dont j'ai le pré-sentiment depuis toujours. Bien souvent les messages  arrivent par des biais assez étonnants ce qui me prête à rire. Car disons-le dans un premier temps cela semble incroyable ! Je crois parfois perdre la raison même et pourtant le fil conducteur ne cesse de se tisser, les informations sont justes, et je reste dans un quotidien tout à fait ancré et banal au demeurant.  Le canevas continue de se tisser dans des liens de causes à effets si cohérents - le fameux de fil en aiguille - que je ne peux qu'admettre l'existence d'une conscience supérieure. Parfois les états de grâce sont tels que j'ai peur, et je coupe tout en essayant de m'astreindre à une réalité basico-basique.

C'est à la suite d'un voyage chamanique au Pérou en 2014, que je ressens un appel fort, une sorte de re-connection à mon âme induisant  pour commencer l'arrêt d'une pratique que mon corps ne supporte plus, la danse classique. Il sera ensuite question de prendre conscience de mon potentiel thérapeutique,  il est définitivement temps d'arrêter de me saigner les pieds dans des chaussons de pointes, c'est l'heure de la bienveillance. La rupture est sans appel, tranchante et définitive, je déconstruis pour mieux me reconstruire. Le ressenti prend sa place auprès de mon mental, je ne souhaite plus astreindre mon corps au-delà de ses limites. Je découvre l'union, la voie senti-mentale, le langage du coeur, de l'âme et de l'esprit. Je retrouve ma connection à la Nature.​ Je développe alors une nouvelle écoute au monde, plus organique, sensitive, énergétique. C'est à travers la méditation et la pratique du Yoga intégral ainsi qu'un accompagnement thérapeutique  en acupuncture et en fascia-thérapie que je commence mon propre chantier thérapeutique. Petit à petit, noeuds, après noeuds,  tensions et compensations psychiques et donc physiques de mon être sont traitées. Une période introspective intense de remise en question et de  ré-appropriation  de mon Moi profond. Au-delà de mon éducation , au-delà des distorsions trans-générationelles, de l'identité que je m'étais fabriquée, des traumas que j'avais imprimé et qui manipulaient ma vie. Je traverse alors des épisodes de vie difficile qui m'éprouvent jusqu'au dépouillement total; le bail de l'école de danse n'est pas reconduit, je perds mon appartement et mon travail, le rêve de mon enfance autour duquel j'avais tout construit. Mais là aussi derrière la fatalité se cache la protection, et la libération, car en pleine pandémie j'aurai pas survécu à la deuxième année et surtout je saute le pas de quitter Paris pour le Lot, puis pour la Suisse. 

C'est le grand saut dans le vide, un de plus, je quitte ma région natale et saute dans l'inconnu! C'est ainsi que je me souviens, le dessin et ses symboles me permettent de trouver la formation aux soins énergétiques que je vais poursuivre et me voici ici à vous proposer mes services à la maison Apsara, en Suisse. Dans les étranges coincidences, il se trouve que la même année de ce dessin aux symboles "ET", je me suis offert une sculpture cambodgienne en papier mâché de la déese Aspsara.

 

L'échelle du temps est une donnée bien mystérieuse dans tout ce parcours, mettant à très rude épreuve mon mental, mes perceptions, ma confiance et surtout mon jugement. Bon nombre de fois je me suis demandée ce que c'était que (pardon) toutes ces conneries! Et pourtant!!!La suite logique était là, la cohérence des informations, tout le puzzle s'assemblant petit à petit au gré de mon évolution. Je me rends alors à l'évidence que tout a une raison d'être. La croyance qu'elle soit cartésienne ou ésotérique n'a plus de valeur face à l'expérience et au vécu!

Aujourd'hui je prends pleinement conscience que toutes ces épreuves  contiennent mon Présent, celui qui est à la fois mon passé et mon futur.  

Fanny des Garets, médium- énergéticienne je mets à votre service ma sensibilité aux mondes subtils dans le cadre d'accompagnement individuel.